Holom

Une double cible
Holom est une maison destinée aux praticiens de santé naturelle et de bien-être, qui leur permet de louer des espaces de consultation à la carte et de développer leur clientèle grâce à la convergence de leur présence en ligne. L’identité doit relever le défi de s’adresser aux praticiens, clients des services, mais aussi à leurs patients, usagers du lieu, qui ont besoin d’être rassurés.
Prendre le temps d’une proposition unique
J’ai approfondi ma démarche d’artisan-créateur en consacrant l’essentiel de mon temps à des recherches crayon en main, concentré sur ce seul sujet, pour n’aboutir qu’à une seule proposition sincère. Le concept qui s’est imposé est celui du voyage intime que représente un moment pour soi. Ce fut ensuite affaire de temps que d’épurer, de simplifier jusqu’à l’expression juste : voyager pour retrouver son axe, voilà ce qu’évoquent les lettres qui se redressent. La partie inférieure du cercle importe par son absence. Elle évoque l’invisible, le silence, le temps qui s’écoule entre les voyages, la continuité de l’évolution.
Éviter les effets de mode et les généralités
Le concept, tendance, risquait de se dérouter vers des codes « mode » trop féminins qui l’auraient affaibli : c’est ce qui explique le choix d’une typographie à empattement, qui inscrit la marque dans le temps. Elle est à la fois courbe et gravée, masculine et féminine, statutaire et délicate, contemporaine et atemporelle. Le choix de couleur comportait un autre risque, celui de s’enliser dans les codes « bien-être nature » évoqués par les couleurs organiques comme le vert ou le bleu. Ce jaune solaire prend de la hauteur, il est sérieux, rassurant, plein d’énergie.
Offrir au client les clés d’une identité facile à vivre
Il manquait encore à l’identité un côté pratique, facile à vivre et à décliner sur différents supports. Pour la création du pictogramme, j’ai fait appel aux astres, un versant puissant de la nature, évocateur du temps, des cycles, de l’apparition et de la disparition… et qui n’a pas dessiné la lune ou le soleil ? 
Posé sur son disque plein, en noir sur jaune, le logotype se démarque de façon lumineuse sur n’importe quel fond. Cette conception fonctionnelle a découlé très rapidement et naturellement de la démarche, comme un toit venant se poser sur des murs solides.
Carte de correspondances + Carte de visite
Réflexion autour du grand format, le poster.
Crédits iconographiques :
Deux hommes sur un chemin forestier en Inde, Samuel Bourne, 1862 - 1874
Seated Transcendent Buddha Vairochana, Samuel Eilenberg Collection, Gift of Samuel Eilenberg, 1987
Study of a Tree; verso: Study of Houses, Ernst Ferdinand Oehme (German, Dresden 1797–1855 Dresden)
Tree Branche, Charles Reginald Aston (British, Birmingham 1832–1908 Birmingham)

D'autres projets

Back to Top